Tourisme
Home > Tourisme

Tourisme
Ayoub hotel & Spa

Marrakech est une ville unique et complètement différente du reste. Faire du tourisme à Marrakech est une nouvelle et fascinante expérience sensorielle : la couleur, le goût et l’odeur que l’on respire du moment où vous atterrissez ne se dissipera que des semaines après votre retour.

PLAZA DE JAMAA EL FNA
PLAZA DE JAMAA EL FNA

C'est la place centrale de Marrakech et le lieu le plus important de la médina. C'est là que se développe la vie publique de Marrakech, de jour comme de nuit. Ce qu'il y a de mieux sur la place, c'est la transformation qu'elle subit au cours de la journée. Pendant la journée, vous trouverez de nombreuses choses qui attireront votre attention : des dompteurs de singes qui vous grimperont dessus, des charmeurs de serpents, des dentistes qui exposent leurs dernières dents extraites. Outre les étranges personnages, vous trouverez également à Jamaa el Fna une multitude d'étals vendant du jus d'orange, des épices, de la menthe et des escargots. À la tombée de la nuit, la place change complètement : les étals du matin disparaissent et elle se remplit de stands de nourriture où l'on peut dîner, de musiciens improvisés et de spectacles de toutes sortes.

LA KOUTOUBIA
LA KOUTOUBIA

Le nom signifie la mosquée des libraires, es la plus grande mosquée du Maroc. Son minaret impressionnant ressemble à la Giralda de Séville, car les andalous s´en sont inspiré pour la construire. Elle se trouve à côté de la place Jema el Fnaa, et l´imam qui appelle à la prière et rythme la vie des habitants de la médina de Marrakech lance son appel depuis sa cime.

Cinq fois par jour, la vie s´arrête dans la médina, et tout le monde va prier. Ceux qui ne peuvent pas pour cause de travail ou de voyage, doivent récupérer leurs prières à un autre moment de la journée.

Il y a toujours une grande activité autour de la mosquée, le plus surprenant sont les vendeurs d´eau, qui ont un habit rouge très particulier, et ont une poche en peau d´animal remplie d´eau, depuis laquelle ils servent des verres aux passants assoiffés. Ils sont surtout là pour les photos souvenirs…

La mosquée est entourée de jardins où l´on vient se promener le soir, à la fraiche, pour discuter avec les voisins et manger des sucreries. Si les jeunes se mélangent un peu plus entre sexe, les adultes restent assez séparés, femmes d´un côté hommes de l´autre, à part les couples mariés.

Le Palais de la Bahia
Le Palais de la Bahia

Situé à Marrakech, est un chef-d'œuvre de l'architecture marocaine dont la construction remonte à la fin duxixe siècle, comme la plupart des palais arabo-andalous, il renferme de beaux jardins et de jolis patios, et comporte 150 chambres richement décorées. La construction du palais a été entreprise par l’architecte marocain El Mekki pour le compte du grand vizir Ahmed ben Moussa ditBa Hmad (1841-1900) pour y loger ses 4 épouses et ses 24 concubines.

Sous le Protectorat français, le général Lyautey, alors résident général, en fit son domicile. Le Palais de la Bahia, comme beaucoup de bâtiments historiques de cette époque au Maroc, est dans un état de conservation très dégradé. Un programme de restauration est annoncé pour 2011.

Le Palais est souvent utilisé pour des concerts de musique arabo-andalouse ou pour des expositions d'art.

La scène finale du film "Cent mille dollars au soleil" confrontant Jean-Paul Belmondo et Lino Ventura a été tournée dans la cour intérieure du palais.

LES TOMBEAUX SAADIENS
LES TOMBEAUX SAADIENS

Datent de l'époque du grand sultan Ahmed al-Mansur Saadi (1578-1603), ces tombeaux ne furent découverts que vers1917, puis restaurés par le service des Beaux-arts. Ils ne cessent, depuis, d'impressionner les visiteurs par la beauté de leur décoration.

Le mausolée abrite les corps d'une soixantaine de Saadiens, dont Al-Mansour, ses successeurs et sa famille. L'édifice est composé de trois salles. Le mausolée le plus prestigieux est la salle des douze colonnes. Cette salle abrite la tombe du sultan fils Ahmed El Mansour. Sa coupole en bois de cèdre ouvragé, et les stucs sont finement travaillés, les sépultures y sont en marbre de Carrare d'Italie. Ce mausolée constitue un très bel exemple de l'art décoratif hispano-mauresque.

À l'extérieur, se trouvent les tombes des soldats et serviteurs et un jardin de la nécropole.